polynesie.jpeg

Hovawarts Des îles du Lagon Bleu

Des îles du Lagon Bleu, ma passion pour les Hovawarts

Aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours eu des animaux à la maison.
Chats, tortues, même un petit singe, mais surtout, des chiens. Cocker, berger allemand, bouvier des Flandres...
Puis un briard, appelé Lagon, clin d'oeil à ma passion pour les îles et la plongée sous-marine.
Un jour, en feuilletant un bouquin sur les "1000 races de chiens", je découvre le Hovawart. Il remplissait tout les critères du compagnon idéal à mes yeux : gardien de sa maison, chien de famille, rustique et même auto-nettoyant !
J'ai finalement prévenu mon mari que j'adopterai Moorea, cette année de 1996, avec qui je créerai mon élevage.
Malgré sa réponse un peu moqueuse, ma passion commençait et n'a plus cessé depuis. 

Sur les prochaines pages, vous aurez accès à quelques photos et explications concernant le Hovawart. 
Sachez que la prochaine saillie de Poé aura lieu fin novembre 2022, la portée sera donc attendue début janvier 2023 (si l'univers et Dame Nature sont de notre côté...). Pour toute réservation, veuillez me contacter au 0479/02.27.11 ou par e-mail à l'adresse suivante : frederiquecoseyns17@gmail.com 

 

Portée prévue pour le 03/01/2023

Coup de foudre entre Poé-Pearl Des îles du Lagon Bleu & Sirius Unalome, qui se sont recontrés ce mois de novembre... 

La portée est prévue pour le 03 janvier 2023. N'hésitez pas à me contacter pour en savoir davantage ! 

 
 

A propos de moi...

Passionnée et éleveuse de Hovawarts depuis maintenant plus de 20 ans, j'ai tout d'abord développé mon élevage dans le sud de la France. J'ai également eu un attrait pour les expositions canines. Avec mes différentes chiennes, j'ai participé à de nombreuses nationales/régionales d'élevage. J'ai souhaité m'investir dans le Club Français du Hovawart, duquel je suis membre depuis 1996. De fil en aiguille, je suis devenue déléguée régionale, ce qui m'a amené à organiser plusieurs régionales d'élevage. J'ai en suite été responsable d'exposition et in fine, j'ai intégré le comité du CFH pendant 6 ans. 
Aujourd'hui, mes racines m'ont rappelé et j'ai décidé de continuer mon élevage en Belgique.

Concernant le choix du géniteur des chiots, j'apporte une attention particulière certes à la beauté, mais également au caractère, qui doit s'accorder à celui de ma chienne. Je m'intéresse aussi à la génétique du mâle, sur 6 générations, afin de m'assurer qu'il n'est porteur d'aucune maladie héréditaire. 

Le mariage de mes chiennes ne se fait qu'avec des mâles de dysplasie A (tout comme mes chiennes, également sur plusieurs générations). Ce stade indique qu'ils n'ont aucun signe de dysplasie coxo-fémorale héréditaire (héréditaire car la dysplasie peut également être provoqué chez un chien lorsque celui-ci effectue des sauts trop jeune par exemple).

 

Pour me contacter

Frédérique Coseyns
0479/02.27.11

frederiquecoseyns17@gmail.com

Merci pour votre message !